gaspillage-fleurs-enterrement

Le gaspillage des fleurs, un sujet méconnu

C’est un sujet peu abordé tant le fait d’offrir des gerbes de fleurs lors d’obsèques est une tradition ancrée… 

Le gaspillage de fleurs lors des obsèques est un sujet dont j’ai pris conscience très récemment.

Ceux d’entre vous qui me connaissent le savent, je vis à Paris, à proximité du célèbre cimetière du Père Lachaise. J’aime m’y promener tant le lieu est agréable, vert, calme, avec ses petites allées pavées. Et c’est au cours d’une de ces balades, en passant à côté du crématorium, que j’ai découvert : une poubelle remplie de magnifiques fleurs encore toutes fraîches. Quel gâchis…

Attention, mon but en écrivant cet article n’est pas de vous dire d’arrêter d’acheter des fleurs (surtout pas!), mais plutôt de prendre du recul par rapport à cette tradition et de réfléchir aux alternatives responsables pour rendre hommage au défunt et embellir la cérémonie.

 

Le gaspillage des fleurs, un cas spécifique aux crémations ?

Couronnes de fleurs, coussin funéraire ou larges bouquets de fleurs… Certaines fleurs sont achetées par la famille afin d’embellir les obsèques. Souvent, elles entourent le cercueil disposé au centre de la salle du crématorium où au cœur de la nef dans le cas d’une cérémonie à l’église. Celles-ci sont souvent complétées de fleurs offertes par les membres de l’assemblée.

Pour les proches des défunts vivant loin du lieu de sépulture, faire livrer des fleurs sur une tombe est également un moyen de témoigner son affection, même à distance.

Après une inhumation, les fleurs achetées et reçues sont disposées sur et autour de la pierre tombale du défunt. Certaines fleurs vont faner rapidement, d’autres vont heureusement durer dans le temps, pour continuer à décorer la tombe du défunt.

fleurs-dans-poubelle

Dans le cas d’une crémation, c’est rarement possible. Dans tous les cas, les fleurs coupées finissent bien souvent à la poubelle une fois fanées… voir avant si le lieu où repose le défunt ne dispose pas de place pour les poser.

C’est ainsi que certaines magnifiques compositions florales terminent à la poubelle quelques heures à peine après les obsèques. 

 

Lisez aussi :  6 conseils pour mieux vivre les premières semaines d'un deuil

Comment avoir une consommation raisonnée de fleurs lors de funérailles ?

1. Privilégier des plantes qui vont avoir une longue durée de vie

Vous pouvez offrir des bulbes, une plante en pot ou proposer de planter un arbre. Cet être vivant plus écologique sera en outre un beau symbole de vie, de longévité. 

2. Redistribuer les fleurs

Aux proches présents lors des obsèques :

  • Lorsque la famille endeuillée, doit jeter des fleurs à la poubelle, cela n’est pas fait de gaité de coeur. Pensez à les redistribuer aux personnes présentes, elles s’accrocheront à cet objet pendant les jours qui suivent les obsèques et penseront au défunt en regardant ces fleurs. 
  • En tant qu’amis de la famille, si vous souhaitez offrir des fleurs, tournez vous davantage vers des bouquets : ceux-là seront plus facilement transposables dans une maison. Une couronne, un coussin ou une croix, très connotés “obsèques”, ne trouveront jamais de place ailleurs qu’au cimetière.

A d’autres personnes pour lesquelles vous êtes reconnaissants :

Il est également possible de faire don de vos compositions florales à d’autres personnes que vous souhaitez remercier ou à qui vous voulez apporter un peu de joie : 

  • Les bénévoles qui vous ont aidé à organiser les obsèques ou des personnes de la paroisse dans la cas de funérailles catholiques,
  • Les centres de soins (hôpitaux, EHPAD etc.). Vous leur offrirez ainsi une seconde vie, tout en apportant du baume au cœur au personnel soignant et aux personnes malades.

Sur demande, certaines entreprises de pompes funèbres peuvent se charger de la livraison de ses fleurs à la fin des obsèques.

3. Faire sécher les fleurs pour leur donner une seconde vie

Vous pouvez également récupérer les fleurs de deuil. 

Une fois sèches, elles pourront par exemple être réutilisées pour créer un herbier ou un pot-pourri qui vous apporteront du réconfort et un souvenir supplémentaire du défunt.

 

Lisez aussi :  Les morts ont un message pour vous

Quelles alternatives aux fleurs pour apporter son soutien à une famille en deuil ?

Par souci écologique, de plus en plus de familles ne souhaitent recevoir ni fleurs, ni couronnes, ni plaques lors des obsèques de leurs proches.

Pour lutter contre le gaspillage des fleurs, d’autres idées existent pour témoigner de son soutien à une famille endeuillée :

  • Envoyer une carte de condoléances ou une lettre de soutien. Un message personnalisé saura apporter la sympathie aux proches de la personne disparue.
  • Faire un don à une association. Si le défunt était atteint d’une maladie, un don en faveur d’une action visant à trouver un remède contre celle-ci peut être fortement appréciée par la famille. N’hésitez pas à demander aux proches s’ils sont sensibles à une cause particulière lorsque vous ne savez pas à quelle association donner. 
  • Si vous connaissiez personnellement le défunt, initier un livre de souvenirs “Une Rose Blanche”. Un livre recueillant des photos du défunt et témoignages en son hommage.
  • Si vous ne connaissiez pas le défunt, offrir à la famille un “bon pour” réaliser un livre. Une fois votre bon offert, un membre de la famille sera recontacté par l’équipe d’Une Rose Blanche. Ainsi, nous l’accompagnerons dans cette démarche qui l’aidera à cheminer dans le deuil : aide pour identifier les participants (de 1 à plus de 100 personnes), conseil éventuel pour le choix des photos et des textes…

 

 

En savoir plus sur Une Rose Blanche

Pour rendre hommage à un proche lors de ses obsèques, offrez un livre de souvenirs Une Rose Blanche.

Pour cela, créez un espace sur notre site. Ensuite, invitez ceux qui ont connu votre proche à y déposer un mot, une photo. Notre équipe vous aidera à en faire un beau livre hommage qui réconforte et apaise dans le deuil.