Au cours de ces derniers mois, l’équipe d’Une Rose Blanche a eu l’immense honneur de rendre hommage à plusieurs militaires qui ont péri dans l’exercice de leurs fonctions à travers un livre de souvenirs. Ces livres nous ont particulièrement ému. Ils nous ont fait prendre conscience de l’expérience de deuil unique que vivent les familles de militaires en deuil.

 

Pourquoi un hommage spécifique doit être rendu à un militaire

Chaque jour, que cela soit à l’intérieur du pays ou à l’étranger, les militaires se démènent corps et âme afin de garantir la sécurité de tous. Ainsi, si certains ont fait le sacrifice de donner leur vie sur le champ de bataille pour la France, ils méritent qu’on leur rende hommage de la façon la plus mémorable possible.

Si vous êtes proche d’un militaire récemment disparu, nous vous partageons ici quelques conseils pour rendre hommage et apporter votre soutien à la famille.

 

1. Participer à la cérémonie d’obsèques militaires

Le décès d’un membre des forces armées mort au combat donne place à différents types de cérémonies :

  1. Un hommage national se déroulant, sur décision du Président de la République, au sein de l’Hôtel des Invalides à Paris.
  2. Une cérémonie d’obsèques religieuses ou laïques dans l’intimité, avec uniquement les proches et la famille du défunt dans la ville d’origine du militaire. 

Comment se déroule un hommage national ?

L’hommage national est une cérémonie officielle organisée destinée aux militaires morts pour la France. C’est le Président de la République française qui décide de son déroulement. Cette cérémonie d’hommage se déroule souvent aux Invalides ou au Panthéon conformément à des protocoles très précis et où tout le monde est invité : militaires, civils, anciens combattants. Concrètement, un hommage national à un combattant mort pour la nation commence par les honneurs militaires. Le chef d’État français passe ensuite en revue les troupes et prononce un éloge funèbre. Le cercueil est alors transporté par des soldats appartenant au même régiment. Après quoi, il est recouvert d’un drapeau français. En outre, avant de clôturer la cérémonie avec les honneurs au drapeau, le Président de la République doit encore remettre la Légion d’honneur au combattant mort pour la France et on chante la marseillaise.

Comment personnaliser les obsèques du militaire avec ses proches ? 

 Il existe plusieurs façons de personnaliser des obsèques pour un militaire. En voici quelques unes pour vous aider à préparer la cérémonie :

  • Choisir une photo du militaire en uniforme : Il est souvent d’usage lors d’un enterrement de mettre une belle photo encadrée du défunt sur le cercueil. Choisir une photo du militaire en uniforme sera représentatif de son engagement.
  • Faire porter le cercueil par des compagnons d’arme du défunt : si c’est un enterrement, le cercueil peut être porté par la famille mais aussi par des compagnons d’arme du même régiment que celui du défunt.
  • Port de l’uniforme pour les militaires : demander aux militaires présents de porter leur uniforme dans une cérémonie plus intime peut aussi constituer une forme d’hommage au défunt et rendre l’occasion plus solennelle.
  • Choisir des belles gerbes de fleurs : il existe beaucoup de types de gerbes de fleurs : afin de personnaliser la décoration de la cérémonie vous pouvez commander des décorations florales telles qu’une cocarde française de fleurs bleues, blanches et rouges, choisir une forme de bateau, d’avion (selon si le défunt appartenait à l’armée de l’air, l’armée de mer ou l’armée de terre).
  • Chanter un chant militaire : dans le milieu militaire, il y a beaucoup de chants en rapport avec l’armée, le service et la patrie. Peut-être y a-t-il un chant cher au défunt que vous pouvez chanter en début ou en fin de cérémonie ?
  • Choisir un poème ou un texte : si l’écriture de votre propre texte n’est pas évidente, vous pouvez trouver sur internet de nombreux textes et poèmes relatifs à la mort d’un militaire. Choisissez celui qui correspond le mieux au défunt pour lire au cours de la cérémonie.

 

Lisez aussi :  Vivre la Toussaint autrement

2. Faire connaître à la famille l’engagement du militaire pour sa patrie à travers un livre en son hommage

deces-militaire-hommage Réaliser un livre en souvenir du militaire est une belle idée de cadeau de la part des proches pour la famille du défunt. Ce livre retrace la vie du militaire en regroupant des photos, des témoignages et des souvenirs de ses proches le concernant. Ce livre témoigne surtout de qui il était. Ses parents, enfants, frères et sœurs, gardent ainsi un souvenir de qui il était et de ce qu’était son quotidien tant dans sa vie personnelle que dans sa vie en opération.

En savoir plus sur le fonctionnement d’Une Rose Blanche

 

3. Se réunir sur un lieu symbolique pour honorer la mémoire du militaire

Historiquement, les Français qui veulent rendre un ultime hommage aux soldats morts en service commandé ou lors des missions effectuées à l’extérieur du pays se réunissent au pont Alexandre III situé à Paris. Cette tradition consistant à honorer la mémoire des soldats morts sur le pont Alexandre III aurait vu le jour en août 2011 après que deux parachutistes du second régiment étranger aient trouvé la mort durant un affrontement en Afghanistan. Un rassemblement sur ce pont s’est aussi tenu pour les 13 soldats de l’armée française morts en opération extérieure au Mali en décembre 2019. Dans le temps, lors des commémorations nationales ou à l’occasion de dates symboliques pour le militaire, on peut également vouloir uniquement se rassembler dans un endroit cher au défunt et se recueillir durant une minute de silence.

4. Proposer la mise en place ou relayer les dispositifs collectifs mis en place par l’armée, l’Eglise ou la mairie… 

Par l’armée, les organismes de Prévoyance 

Un accompagnement psychologique des familles est mis en place lors de l’annonce du décès. C’est toujours le chef de corps qui se rend au domicile de la famille. Il est accompagné d’un élu local, d’une assistante sociale et/ou d’une personne proche de la famille afin que celle-ci soit entourée lors de l’annonce. Puis, ce sont les amis et les proches qui prennent le relais. Cet accompagnement durera aussi longtemps que la famille en éprouvera le besoin. Des aides peuvent ensuite mises en place telles que demander le mariage à titre posthume pour la compagne, aider la veuve à trouver un travail si besoin est, etc…

Par les collectivités et l’Eglise

Il n’est pas rare que des institutions prennent des initiatives pour réconforter les femmes de militaires, enfants, familles endeuillées. Par exemple, le 29 novembre 2019, une veillée de prière a eu lieu à l’église St-Julien de Lons (Pau) afin de consoler les familles de militaires tués au Mali. La Mairie de Pau a aussi mis en place un registre de condoléances pour permettre à ses habitants de rendre hommage à ces sept soldats morts au Mali.