Quel cadeau offrir pour une crémation ?

Savoir quoi offrir à l’occasion d’obsèques est une question que l’on n’aime pas avoir à se poser.

Lors d’une crémation, la question se pose d’autant plus. En effet, l’espace disponible pour accueillir des classiques « fleurs de deuil » est souvent moins grand que dans un cimetière.

Nous vous proposons ici quelques idées de « cadeaux de deuil », si vous souhaitez témoigner votre compassion aux proches de manière plus symbolique que les solutions proposées dans notre article sur « Comment soutenir un ami en deuil »

 

Après la mort d’un proche, la tradition veut que l’on offre un cadeau lorsqu’on dit au revoir à une personne disparue. Les fleurs sont à juste titre la première chose à laquelle on pense. Mais si vous souhaitez rendre un hommage plus particulier ou ajouter une touche plus personnelle, d’autres options sont possibles.

 

1. Une carte de condoléances, un mot de compassion

Qu’il s’agisse d’une inhumation ou d’une crémation, le mot de condoléances reste un cadeau simple apprécié : prendre du temps pour écrire une message personnalisé, de choisir une phrase, un poème et penser attentivement au choix de chaque mot est un geste fort.

Pour vous aider à savoir quoi écrire sur la carte, vous pouvez suivre nos conseils -> ici

Pourquoi la carte de condoléances n’est pas un cadeau dépassé

Si cette attention peut paraître désuète à l’ère du digital, c’est elle qui marque le plus les esprits dans le temps. Un SMS, un envoi de mail touchent les proches sur le moment mais sont noyés dans un flux d’autres messages qui disparaît dans le temps.

C’est la raison pour laquelle nous avons choisi, au moment de lancer Une Rose Blanche, d’éditer de beaux livres. Nous avons privilégié le support papier pour exprimer ses hommages de manière plus noble.

 

2. Un arbre ou une plante vivace

Offrir un arbre ou une plante qui dure dans le temps peut être une manière symbolique de représenter la présence du défunt, la vie qui continue. Cette coutume est peu répandue mais chez Une Rose Blanche on aime beaucoup.

Lors de crémation en particulier et lorsque l’urne est déposée dans un colombarium, il n’y a que peu de place pour des fleurs. L’arbre trouvera sa place, à proximité du quotidien de la famille, souvent dans un jardin si la famille en a un.

En offrant un arbre, vous offrez un cadeau qui s’apprécie sur le long terme. En laissant cet arbre pousser au fur et à mesure des saisons et des années, vous créez un espace de recueillement et de mémoire. Cette plantation s’inscrit dans une démarche pour rendre hommage à une personne en symbolisant la paix, la longévité et le bien-être.

Les plus écologistes d’entre vous préféreront aussi cette option, plus respectueuse de l’environnement que l’achat de fleurs coupées, peu durables. Si le corps de défunt doit être transporté dans un lieu éloigné de la cérémonie, voire même à l’étranger, plusieurs fleuristes suggèrent d’offrir des bulbes de fleurs. Ainsi, ils pourront être plantés plus tard.

3. Un livre de souvenirs, agrémenté de photos

Face à un deuil, partager ses souvenirs est une belle manière de participer à l’hommage et témoigner sa compassion.

Après la mort, il ne reste plus que les souvenirs… répartis entre tous ceux qui ont croisé la vie du défunt. Que vous l’ayez connu depuis votre enfance ou tout récemment, vous avez vécu quelque chose d’unique avec lui. Pour être présent auprès de la famille du défunt, nous vous proposons de réaliser un livre de souvenirs.

livre-couverture-rigide

Pour en savoir plus, découvrez Une Rose Blanche, un cadeau d’une valeur inestimable pour les proches du défunt.

4. Le don à une association

Il ne s’agit pas vraiment d’un cadeau mais d’une action. Les dons à une association ou à une œuvre caritative sont de plus en plus fréquents. Si le défunt était malade, donner pour la recherche sera un symbole d’espoir pour les proches.

Dans la religion juive en particulier, une mitzvahest d’exprimer sa sympathie en faisant un geste de tzedakahà la mémoire du/de la défunt/e. Il ne s’agit pas de l’aumône mais d’un geste de charité. Dans l’avis de décès, les familles peuvent exprimer le désir que des dons soient adressés à l’œuvre de leur choix.

De manière générale, si vous souhaitez faire un don en mémoire du défunt, nous vous conseillons de vous concerter avec la famille. Le défunt avait peut-être exprimé des volontés à ce sujet. Conseil dans ce cas : privilégiez les dons directs aux dons via cagnottes, qui vous permettront de bénéficier plus facilement des déductions fiscales.

 

 

 

5. Offrir une messe, une prière

De plus en plus de chrétiens font le choix de la crémation. Si le défunt était croyant ou que sa famille l’est, il est recommandé de prier pour les morts. Celle-ci pour but qu’on accorde miséricorde au défunt.

Pour les chrétiens, même en dehors de la Toussaint, les messes dédiées aux défunts sont courantes. C’est un acte de foi qui permet d’apaiser les maux des croyants qui pleurent le décès d’un proche.

Comment s’y prendre (cas de l’église catholique) ?

Faites la demande auprès de la paroisse, du lieu de culte de la famille du défunt. Je vous recommande alors de vous renseigner le jour des obsèques. Cela pourra prendre plusieurs formes :

  • Payer pour demander une messe en hommage au défunt.
    • Pour connaitre les modalités de la paroisse concernée, rapprochez-vous de l’officiant de cérémonie si vous vous trouvez au crématorium (auprès du prêtre en cas de cérémonie à l’église).
    • Vous pouvez choisir la date de la messe en question : dans les semaines suivant le décès ou à l’occasion de dates anniversaires.
  • Demander que des prières soient réalisées par des membres d’une communauté religieuses pour le défunt.

 

6. Les fleurs

Très fréquemment, des roses blanches sont offertes et si vous lisez le titre de notre site, vous comprendrez qu’on approuve particulièrement le choix de ces fleurs, en raison du symbole qu’elles incarnent.

  • Si vous connaissiez personnellement le défunt, téléphonez au fleuriste de la commune où ont lieu les obsèques. De très bon conseil, ces professionnels passionnées sauront faire une composition sur-mesure, à l’image des sentiments que vous voulez exprimer.
  • Si vous connaissiez peu le défunt, le fleuriste saura faire une jolie composition avec les fleurs de saison.

Pour en savoir plus sur le choix des fleurs, nous vous recommandons les conseils de Sandra, fondatrice de Poèmes-Fleurs.

 

Photo de l’article : Jean Lakosnyk